Le Variétés-Club de France pour le jubilé de Francis

Source « La Nouvelle République » du 12/01/2012 05:38

Pour son jubilé, le footballeur amateur chinonais, Francis Laurain, aura le plaisir de rencontrer le Variétés-Club de France. Ce club de foot créé en 1971 réunit d’anciens joueurs professionnels et des personnalités – journalistes, entraîneurs ou même des stars de la chanson, etc. Ce sont ces célébrités (*) que Francis et ses amis affronteront dimanche 29 janvier au cours d’un match de gala unique.

Ce jubilé exceptionnel, Francis Laurain le doit à son neveu, Dimitri Vincent. Ce dernier, actuel membre de l’Union sportive Chinon – Cinais (USCC), a eu l’idée de cette rencontre. Et coordonne son organisation.
« Cela fait plusieurs années que l’on parle d’organiser un jubilé pour Francis, mais il n’arrêtait pas de jouer ! », explique Dimitri.
Francis a rangé ses gants de gardien (il a aussi joué dans le champ) il y a seulement quelques semaines. A la fin de l’été dernier, il n’a pas signé pour une saison supplémentaire avec l’USCC : « Jusqu’à l’année dernière, je jouais encore, je dépannais… Mais cette année, il y avait trop de concurrence, des jeunes », confie Francis.

Un jubilé pour la bonne cause

Le départ de l’entraîneur, Jean-Luc Dutheil, a également dû peser dans la balance. Mais arrêter n’a pas été si facile (c’est sa femme, Laurence, qui le dit), même à 55 ans !
« C’est notre Jeannie Longo locale », commente Daniel Bigot, premier adjoint au maire, qui a tout de suite apporté son soutien, et celui de la ville, à l’organisation de ce jubilé. Un partenariat d’autant plus évident que Francis Laurain est aussi l’un des employés de la commune – il travaille comme électricien.
Ce match de gala marquera la fin de la carrière footballistique de Francis Laurain. Il a débuté à Cinais quand il était minot puis est venu à Chinon, après le service militaire. Il n’a quitté le stade Raymond-Bourdon que pendant deux ans, pour aller à Avoine, où il a contribué à l’accession en CFA 2.
La rencontre du 29 janvier a également un but festif et caritatif. « Notre objectif est de rentrer dans nos frais… Les bénéfices qu’il pourrait y avoir seront versés aux deux associations, Song Taaba et Le Sourire de Lou », souligne Bernard Ostrowsky, président de l’USCC. Ce dernier ajoute : « Francis, c’est l’exception ! Une longévité pareille, c’est unique. » Cela mérite bien une « belle fête » avec un grand match.

(*) On connaîtra le nom des joueurs qui viendront à Chinon seulement quelques jours avant le match.

Jubilé de Francis Laurain, dimanche 29 janvier à 15 h, au stade de la Plaine-des-Vaux. Entrée : 5 Euros

Source « La Nouvelle République » du 12/01/2012 05:38

Lien vers pdf